Archive | Infos nationales RSS feed for this section

Appel de la Coordination Nationale des Universités en lutte – Montpellier, 23 & 24 Novembre 2013

1 Déc

Appel de la 1ère Coordination Nationale des Universités en lutte
du 23 et 24 novembre 2013

Suite à l’appel de Montpellier 3, la coordination nationale s’est déroulée les 23 et 24 novembre dans cette même université. Elle a permis de réunir les délégations étudiantes des universités de Paris 8, Lyon 2, Lyon 3, Bordeaux 3, Clermont-Ferrand, Caen, Toulouse et Montpellier 3.

Partout en France, les mêmes problèmes persistent : difficulté à finir le mois, casse du service public, accès aux soins et logements mis à mal… Ces difficultés au quotidien ne sont que la conséquence de politiques d’austérité volontaires, évitables et coordonnées à l’échelle mondiale. Les universités ne sont pas épargnées et pratiquent également des coupes budgétaires. Le processus de Bologne, la LRU puis la loi FIORASO, qui s’inscrit dans sa continuité, ont étranglé financièrement les établissements (Universités, EPST…), détruisant petit à petit l’Enseignement Supérieur et la Recherche.

Aujourd’hui c’est une quinzaine d’universités en France qui sont en déficit et mettent en place progressivement une politique d’austérité passant par : la suppression de filières et d’antennes locales, la sélection des étudiant-e-s notamment par tirage au sort, le gel ou la suppression de postes…

Face à cette situation, des mobilisations ont lieu dans des dizaines d’universités et dans les Instituts de Formation du Travail Social. Dans ce contexte, il est urgent et nécessaire de coordonner nos luttes. C’est pourquoi des délégations étudiantes de 7 universités se sont réunies en table ronde dans le but de s’organiser, d’établir une base commune de revendications et des perspectives concrètes.


 Ainsi nous exigeons :

·         L’abrogation du processus de Bologne, ainsi que les lois LRU, FIORASO qui en découlent,

·         Un réengagement financier complet de l’État dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche (ESR),

·         Un vrai cadrage national des diplômes (pas de concurrence entre les facs),

·         La titularisation de toutes et tous les précaires de l’ESR (enseignants-chercheurs, personnel administratif et technique… etc),

·         Un retrait immédiat des personnalités extérieures (patronat, MEDEF, collectivités territoriales…) des Conseils Universitaires,

·         Solidarité internationale avec tous et toutes les étudiant-e-s et les universités en lutte,

·         Solidarité avec les travailleurs-euses en lutte.

Pour construire un rapport de force, un appel interprofessionnel  (étudiant-es ET personnels) a été lancé pour une journée d’action nationale le mardi 10 décembre. Le 14 décembre, l’Université Paris 8 appelle à des manifestations d’ampleur dans toutes les universités que nous relayons.


La Coordination Nationale appelle :

·         Toutes les universités à s’inscrire dans le mouvement,

·         À la grève étudiante,

·         Les luttes étudiantes à soutenir et à s’impliquer avec celles des travailleurs-euses

·         Les Assemblées Générales à participer à la prochaine Coordination Nationale les 25 et 26 janvier 2014.

Mardi 10 décembre : journée d’action nationale

Samedi 14 décembre : Manifestations partout en France

L’université n’est pas une entreprise, le savoir n’est pas une marchandise.
Ensemble, Ripostons !

Publicités

APPEL DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’UNIVERSITÉ MONTPELLIER 3 POUR UNE JOURNÉE NATIONALE DE MOBILISATION LE JEUDI 14 NOVEMBRE

8 Nov

Partout en France, les universités pratiquent des coupes budgétaires. La LRU puis la loi Fioraso, qui s’inscrit dans sa continuité, ont étranglé
financièrement les établissements détruisant petit à petit l’enseignement supérieur et la recherche.

Une quinzaine d’universités en France sont en déficit et mettent en place progressivement une politique d’austérité passant par :

la suppression de filière
la sélection des étudiant-e-s notamment par tirage au sort
le gel ou la suppression de postes

Certaines de ces mesures sont déjà appliquées à Montpellier, c’est un véritable plan de rigueur qui est proposé, avec la suppression de l’annexe de Béziers et une réduction du budget de 4 millions d’euros pesant sur les étudiant-e-s et les personnels.

Face à cette situation, depuis maintenant 1 mois et demi, des mobilisations ont lieu dans des dizaines d’universités et dans les IRTS. Les lycéen-ne-s se mobilisent également pour s’opposer aux expulsions de leurs camarades et aux réformes touchant l’université.

Dans cette situation il est urgent et nécessaire de coordonner nos luttes.

Nous, étudiant-e-s et personnels de l’Université Paul Valéry réunis à plus de 1000 personnes en Assemblée Générale le mercredi 6 novembre, appelons les autres universités en France à faire du jeudi 14 novembre une journée nationale de mobilisation contre les politiques menées par le gouvernement.

À la suite de cette journée, nous appellerons à une coordination nationale rassemblant sur Montpellier les mandaté-e-s des universités en lutte pour organiser ensemble notre mobilisation.
Contacts :
Adresse mail : mobilisationum3@gmail.com
Blog : www.mobilisationum3.wordpress.com
Facebook : « L’université Montpellier III passe à l’austérité, mobilisons nous »
« Mobilisation nationale et internationale pour sauver les universités»
Twitter : https://twitter.com/MobilisationUM3

État de la mobilisation

22 Oct

Bordeaux 3 : 250 personnes en AG le 10/10.

Caen : AG de plus de cent personnes le 17/10. Prochaine AG et mobilisation le 24/10 avec débrayages.

Clermont-Ferrand : –Les étudiant-e-s en travail social de l’ITSRA se sont réunis à 200 en AG le mercredi 16/10. Plus de 300 en manifestation le 17/10 suivie d’une AG à 200 le même jour.

-AG le 22/10 et mobilisation le 24/10.

Dijon: Une première AG le 19/10 avec une trentaine de personnes. Journée de mobilisation/information prévue le 24/10.

ENS : AG prévue le 24/10 puis participation à la manifestation parisienne.

Evry : AG le 17/10.

Cayenne : 1500 manifestant-e-s mardi 15/10, 2000 vendredi 18/10.

Grenoble : Deux AG d’une cinquantaine de personnes. La prochaine est prévue le 24/10 avec des débrayages.

Lille 3 : AG le 17/10, une centaine de personnes, nouvelle AG prévue le 23/10.

Lyon : Journée de mobilisation le 24.

Montpellier : Nouvelle AG de 400 personnes le 15/10. Participation à la journée d’action nationale du 24/10 avec grève et manifestation.

Nanterre : AG d’une centaine de personnes le 10/10 avec un appel à la manifestation du 24/10.

Paris 1 : Deux assemblée générales. La dernière le 15/10 a réuni une grosse centaine d’étudiant-e-s. Elle a voté la participation à la manifestation du 24/10 et une nouvelle AG le 23/10.

Paris 3 : AG de 150 personnes le 17/10 avec appel à la manifestation du 24/10 et une prochaine AG le même jour.

Paris 4: AG le mardi 22/10, participation à la manifestation du 24/10.

Paris 7 : Mobilisation autour de la dénonciation du PPP avec Vinci. La justice a déjà donné raison à notre fédération qui avait déposé un recours au TA. L’université fait appel. Une centaine de personnes en AG.

Paris 8 : Mobilisation contre le nouveau règlement intérieur et pour de meilleurs conditions d’études. AG le 15/10 avec 120 personnes qui a voté la participation à la manifestation du 24/10. Prochaine AG et action le mardi 22/10.

Rennes 2 : 300 personnes en AG.

Sciences Po Paris : Travail de mobilisation en vue de préparer la manifestation du 24/10.

Toulouse : 150 personnes en AG. Prochaine AG le 24/10.